09.83.77.34.03contact@ndrh-recrutement.fr

Réussir son entretien d’embauche

Réussir son entretien d’embauche

NDRH RECRUTEMENT vous livre ses conseils !

Le Jour J est arrivé, vous êtes convié à un entretien d’embauche. Mais la joie laisse place au stress. Vous avez peur de ne pas être performant ou de ne pas savoir mettre en avant vos compétences et vos qualités ? Pas de panique, le plus important est de bien préparer ce rendez-vous pour mettre toutes les chances de votre côté.

 

Au-delà de votre parcours professionnel et votre savoir-faire, le recruteur sera également sensible à votre savoir-être : langage, présentation vestimentaire, motivation… Pour vous donner toutes les chances de faire bonne impression, il est important de bien vous préparer à cette épreuve.

 

NDRH RECRUTEMENT vous livre 8 conseils pour réussir votre entretien d’embauche.

 

1 – La ponctualité

Avant même de vous présenter, il y a un point essentiel à ne pas négliger : la ponctualité ! Soyez à l’heure au rendez-vous qui vous a été proposé, voire avec quelques minutes d’avance.

Recherchez l’adresse et l’itinéraire à emprunter la veille de votre rendez-vous. Prenez de l’avance pour anticiper les embouteillages, les retards de train, les difficultés à se stationner… La ponctualité reflètera votre professionnalisme et votre motivation pour le poste.

 

A l’inverse, ne vous présentez pas trop à l’avance car le recruteur a organisé son emploi du temps en fonction de votre rendez-vous. Il serait dommage que celui-ci soit interrompu dans son planning, cela risquerait de le contrarier.

 

2 – La présentation

Le protocole veut que vous vous présentiez sous votre meilleur jour en entretien d’embauche. Une apparence propre et soignée est synonyme de professionnalisme. Choisissez une tenue appropriée qui démontre votre capacité à véhiculer l’image de l’entreprise.

Adoptez votre tenue tout en restant vous-même. Cela est d’autant plus important si l’emploi proposé implique par la suite un contact avec une clientèle.

 

Même si cela peut paraître secondaire, votre comportement sera également analysé par le recruteur. Il est important de se comporter de façon professionnelle durant toute la durée de l’entretien. Soyez sûr de vous sans être arrogant, restez souriant et à l’écoute. Pensez à la manière dont vous vous tenez face à votre interlocuteur, à votre posture ainsi qu’à votre regard.

 

3 – Se renseigner sur l’entreprise qui recrute et sur le poste

Avant de vous rendre à un entretien, renseignez-vous sur l’entreprise qui recrute afin de savoir où vous mettez les pieds. Être informé permet d’être plus réactif en entretien et prouver ainsi votre motivation, voire votre connaissance du secteur et du métier.

 

Les recruteurs apprécieront qu’un travail de recherche ait été réalisé en amont sur l’entreprise, son activité, ses produits ou services, son fonctionnement, son actualité…

 

Visitez le site internet de l’entreprise. Si vous savez qui va vous recevoir, vous pouvez aussi consulter son profil sur LinkedIn. Plus vous serez rigoureux et pointilleux dans vos recherches, plus vous maximiserez vos chances de faire bonne impression. Être capable de pouvoir parler de l’entreprise qui vous accueille est un atout indéniable pour votre candidature : cela atteste de votre motivation et démontre votre professionnalisme.

 

Ensuite, vous devez vous intéresser de près à la mission décrite dans l’offre d’emploi. Reprenez l’annonce et relisez-la attentivement avant l’entretien.

Lors de l’entretien, n’hésitez pas à poser des questions au recruteur sur les tâches quotidiennes, les missions qui vous attendent, les enjeux, ainsi que l’environnement de travail. Vous pourrez alors vérifier que les missions correspondent à vos attentes.

 

4 – Être calme, gérer le stress

Le plus important, c’est d’être naturel. Mais être naturel et crédible suppose un véritable travail de préparation en amont. Apprendre à parler de soi, de son parcours, de son projet, et en lien avec les attentes du recruteur, cela se prépare !

 

Il est important d’être aussi détendu que possible lors d’un entretien et de ne pas se laisser submerger par son appréhension car celle-ci risquerait de gâcher votre entretien. Laissez de côté vos pensées négatives, concentrez-vous sur vous-même et faites-vous confiance.

 

Plutôt que de percevoir l’entretien comme un examen où vous serez questionné par un recruteur, pensez-le comme une occasion d’obtenir des réponses à vos questions et de vérifier que le poste et l’entreprise correspondent à votre projet professionnel.

 

5 – Savoir se présenter et répondre aux questions

Réussir à valoriser son CV dans sa présentation est essentiel. Pour cela, il faut s’entraîner à communiquer oralement. Tout le monde n’a pas le talent d’un grand orateur. Exercez-vous à parler de façon fluide, ni trop vite, ni trop lentement, en faisant des pauses pour respirer.

 

Reprenez votre CV, et exercez-vous à parler de chacune de vos expériences passées (stages, jobs, projets…) car les recruteurs vous demandent souvent de préciser tel ou tel point. Ne vous noyez pas dans les détails, soyez direct et surtout efficace : soulignez bien ce qui peut être en lien avec le poste pour lequel vous postulez.

 

Lors de votre présentation, sachez vous détacher de votre CV, en donnant des éléments illustrant votre parcours au cours de diverses expériences. Le recruteur a déjà lu votre CV avant de vous convoquer. Le but de l’entretien est de mieux vous connaître.

 

Entraînez-vous à répondre à une douzaine de questions classiques posées en entretien d’embauche, cela vous évitera d’être déstabilisé en entretien par une question à laquelle vous n’auriez pas songé. Et même si on ne vous pose pas ces questions-là exactement, cela vous apprendra tout de même à parler de vous-même et à savoir vous « vendre ».

Pour vous entraîner, l’APEC a mis en place un simulateur d’entretien, disponible en ligne : https://simulateur-entretien.apec.fr/#home

Le simulateur d’entretien de l’Apec consiste en un questionnaire à choix multiple. Un avatar vous pose des questions auxquelles vous devez répondre en sélectionnant l’une des réponses disponibles. 200 questions réponses commentées portant sur divers aspects professionnels sont disponibles.

 

6 / Faire part de sa motivation

Montrez votre motivation dès la prise de rendez-vous. Indiquez clairement que vous êtes ravi de pouvoir exposer au recruteur vos motivations lors d’un entretien.

 

Le jour de l’entretien, c’est le moment ou jamais de prouver que vous êtes le candidat le plus motivé pour le poste ! Exposez les raisons qui vous poussent à candidater. Soyez sincère et listez les bénéfices que l’entreprise tirerait à vous engager.

 

Il y a trois critères importants dans la communication de votre motivation :

-           Dire explicitement que vous êtes motivé pour ce poste.

-           Dire pourquoi vous êtes motivé par cet emploi.

-           Savoir communiquer son enthousiasme.

 

A la suite de l’entretien, transmettez un mail au recruteur en rappelant votre motivation pour le poste et ses enjeux. En quelques lignes, synthétisez les points de l’entretien et confirmez votre souhait de vous positionner pour le poste. Cela pourrait être un facteur décisif pour décrocher l’emploi.

 

7 / Ne pas critiquer ses ex-employeurs

Même si vous êtes parti en mauvais termes avec votre ancien employeur, ou si vous aviez des relations conflictuelles avec vos anciens collègues, évitez tout dénigrement personnel ou jugement de valeur.

 

En critiquant votre entreprise, vous vous montrez sous un mauvais jour. Vous risquez de passer pour une personne négative. Le recruteur peu également vous soupçonner d’avoir du mal à vous intégrer dans une équipe. De plus, cela peut refroidir le recruteur qui peut craindre d’être le prochain sur la liste noire. Personne n’aime être critiqué et encore moins savoir qu’il pourra l’être…

En réalité, vous avez, quelle que soit la question abordée, intérêt à être le plus positif possible !

 

8 / Le suivi de votre candidature

Au moment de vous quitter, serrez la main de votre interlocuteur. Remerciez-le pour le temps qu’il vous a accordé. Les dernières minutes permettront de vous démarquer vis-à-vis d’autres candidats potentiels.

 

Une relance par mail au bout de 4 à 5 jours peut également démontrer votre intérêt, dans le cas où vous n’avez pas encore reçu de réponse.

Cela dit, n’abusez pas des mails ou du téléphone, cela pourrait agacer votre recruteur et laisser entendre que cette offre est votre seule piste.

 

Les consultants de NDRH RECRUTEMENT restent à votre disposition pour vous aider dans vos démarches. N’hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez candidater à l’une de nos offres d’emploi sur www.ndrh.fr.

 

Toute l’équipe de NDRH RECRUTEMENT vous souhaite bonne chance !

« Réussir son entretien d’embauche » un article choisi par NDRH Recrutement, votre cabinet indépendant spécialiste auprès des Experts-Comptables et Commissaires aux comptes.

Si cet article « Réussir son entretien d’embauche» vous a plu, n’hésitez pas à le partager via les réseaux sociaux.

Nous contacter

Envoyez nous un email et nous vous y répondrons dès que possible. Bonne visite sur NRDH Recrutement !